Exercices de Saint-Ignace

De très nombreux papes ont encouragé les fidèles à faire les Exercices de Saint Ignace. Pie XI a enseigné que ces Exercices sont un merveilleux code, un code de sainteté, le code le plus sage, le plus universel des lois de salut et de perfection. Mgr Lefebvre a tenu que ses prêtres les prêchent. Il les fit lui-même à la fin de sa vie. Qui fait ces Exercices de Saint Ignace se nourrit des mystères de NSJC et fortifie sa foi. Il comprend que la charité de Dieu est au cœur de tout l’enseignement de l’Eglise. Il sait qu’est vraie cette phrase de saint Jean: « Dieu a tellement aimé le monde qu’il envoya son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle » (Jn 3 16). Cette affirmation prend une allure d’évidence. Quelle paix pour l’âme avide de vérités. Qui fait ces Exercices de Saint Ignace trouve certainement la joie de l’âme parce qu’il apprend la raison de sa vie. Grâce à la méditation du fameux « Principe et Fondement » : « L’homme est créé pour louer Dieu, Notre Seigneur, le révérer, le servir et, moyennant cela, sauver son âme ». La méditation de cette grande vérité est, à elle seule, capable de mettre de l’ordre dans une vie, « d’ordonner mes amours », comme le disait le Chanoine Rostand, un grand prédicateur, lui aussi, des Exercices de Saint Ignace. Il les prêchait en la cité de Paray le Monial, la cité du Sacré Cœur, juste devant la chapelle des apparitions à sainte Marguerite Marie. C’est là que je les fis pour la première fois. Qui fait ces Exercices de Saint Ignace trouve ainsi certainement l’amour de Dieu. Il en vit. Quelle grâce ! Qui fait les Exercices de saint Ignace devient nécessairement un « miles Christi », un « soldat du Christ ». Il se met au service du Christ, de l’Eglise, de la paroisse, des plus belles œuvres. C’est la raison et la finalité de plusieurs méditations, celle de « Appel du roi temporel», celle des « deux Etendards », celle des « Trois classes d’hommes ». Voilà le cœur des Exercices. Suit alors la contemplation de la Passion du Christ, de ses souffrances, de son cœur plein d’amour, de sa Résurrection, de son Ascension. Ces Exercices terminent par la sublime contemplation « pour obtenir l’amour divin ». Venez faire les Exercices ! Vous serez conquis ! Vous ne le regretterez pas. Venez ! Vous apprécierez. Vous ne pourrez pas ne pas apprécier.

Calendrier des retraites : (Télécharger le dépliant d'inscrition)

Vous pouvez envoyer vos inscriptions directement à :

Monsieur l'abbé Paul Aulagnier

ou

Madame Micheline Piccarda

 

2017

  • Octobre : du lundi 23 au vendredi 27/10/2017
  • Novembre : du lundi 13 au vendredi 17/11/2017
  • Décembre : du lundi 18 au vendredi 22/12/2017

 

2018

  • Janvier : du lundi 08 au vendredi 12/01/2018
  • Février : du lundi 12 au vendredi 16/02/2018
  • Février/Mars : du lundi 26/02 au vendredi 02/03/2018
  • Mars : du lundi 12 au vendredi 16/03/2018
  • Avril : du lundi 09 au vendredi 13/04/2018
  • Mai : du lundi 14 au vendredi 18/05/2018
  • Juin : du lundi 04 au vendredi 08/06/2018
  • Juillet : du lundi 09 au vendredi 13/07/2018
  • Août : du lundi 06 au vendredi 10/08/2018
  • Septembre : du lundi 10 au vendredi 14/09/2018
  • Octobre : du lundi 08 au vendredi 12/10/2018
  • Novembre : du lundi 05 au vendredi 09/11/2018
  • Décembre : du lundi 10 au vendredi 14/12/2018

 

Elles se dérouleront à Notre-Dame du Chêne, 2 rue des Bleuets, 72300 VION (Sarthe). Le prix des cinq jours est de 245 € (lorsqu’il n’y aura que quatre jours, le prix sera de 196 €) ; le règlement se fera sur place. Les chambres sont individuelles. La retraite s’adresse aux hommes comme aux femmes (mixte) à partir de 17 ans, et aux couples. On trouve toute la lingerie sur place. Le cadre est agréable ainsi que la Basilique. La liturgie célébrée est évidemment la Messe tridentine. Les retraites commencent à 12h30 et se terminent le vendredi à 18 heures et le samedi à 12h30 après le repas.

Prédicateur(s): 
M. l'abbé Paul Aulagnier (IBP)
M. l'abbé Philippe Laguérie (IBP)